Passer cette étape
piqure punaise de lit bebe

La piqûre de punaise de lit est-elle dangereuse pour les bébés et pour l'homme ?

Si vous êtes certain que les piqûres identifiées sont bien celles de punaises de lit, il est légitime de se demander quels sont les dangers pour la santé et notamment les bébés ou enfants en bas-âge.

Est-ce que c’est dangereux pour moi ? Est-ce contagieux ? Vais-je attraper des maladies ? Est-ce que c’est dangereux pour mon bébé ou bien en période de grossesse ? Y a-t-il d’autres conséquences inattendus sur ma santé ?

Nous allons répondre à toutes ces questions...

La punaise de lit est-elle porteuse de maladie ou virus ?

piqure punaise de lit dangerPas de transmission de maladie avec les piqûres de puces de lit, mais attention aux infections !

Les piqûres de punaise de lit, malgré leurs symptômes, ne transmettront pas de virus. La punaise de lit n’est pas un vecteur de virus, même si elle peut être vecteur de bactéries.

Il a été prouvé que la punaise de lit pouvait être un réservoir de staphylocoques dorés (cité dans la thèse de Céline Morand, étude de Lowe et Romney, 2011).  

S’agissant de l’hépatite C, du sida ou du typhus, il a été montré que les punaises de lit pouvaient être porteuses des agents pathogènes de ces virus mais aucun signe d’infection n’a été trouvé. La punaise de lit ne serait donc pas un vecteur de virus (Silverman, 2001, cité par Céline Morand).

Des risques d’infection bactériennes ?

Les agents pathogènes transmis par les punaises de lit ont donc un risque très limité. Néanmoins, c’est vous-même qui êtes aussi susceptible de provoquer des infections sur vos propres boutons en grattant à outrance. 

En effet, si vous les traitez mal sans prendre certaines précautions,  vous pourrez laisser certaines bactéries élire domicile dans votre peau. 

Il n’est pas du tout recommandé d’écraser une punaise de lit avec la main. Si vous ne risquez pas de libérer des oeufs comme avec un cafard femelle, vous risquez toujours de laisser des bactéries vous atteindre.

Une piqûre de punaise de lit sur bébé ou pendant une grossesse : quel danger ?

bébé punaise de litN'hésitez pas à faire appel à un médecin pour traiter les boutons de punaises de lit.

Les piqures de punaises de lit sur bébé ou pendant une grossesse, même si elles restent très limitées en quantité, doivent être suivies avec attention. Le risque d’anémie (sans carence de fer) existe mais il faudrait un nombre très (très) élevé de punaises de lit dans votre logement.

Selon un rapport du CNEV de 2015, des cas d’anémie ont été relevés pour des individus victimes de piqûres de punaises répétées, mais il s’agissait d’individus avec une santé plutôt fragile. Une anémie a été constatée chez un scientifique s’étant fait piqué pendant 7 ans par des punaises de lit (Usinger, 1966). Néanmoins, si son taux d’hémoglobine a baissé, son taux de fer est resté normal. Son taux d’hémoglobine est revenu aussi à la normale après la fin de son expérimentation. 

Quel est le volume de sang prélevé par une piqûre de puce ?

Le volume de sang prélevé via une piqûre de punaise de lit est en moyenne 50 fois plus faible qu’une prise de sang chez un adulte.

  • Au cours d’un repas de sang qui dure une vingtaine de minutes pour une adulte, une punaise de lit peut en moyenne aspirer en volume l’équivalent de 130 % à 200 % son poids.
  • Le volume aspiré en ml pour un repas moyen d’une femelle serait de 7,4 ml (Dogett et Russell, 2008, cités dans la thèse de Céline Morand).

Selon l’établissement français du sang, la quantité prélevée lors d’un don est 420 à 480 ml, en fonction du sexe et du poids du donneur.

Il faudrait donc être piqué plus de 50 fois pour ressentir le même effet sur l’organisme que celui d’une prise de sang, pour un adulte moyen.

Comment traiter les boutons de punaises de lit sur les bébés ?

S'agissant des boutons de punaises de lit sur les bébés, le traitement et le soulagement des démangeaisons peuvent être réalisés assez facilement. Pour en savoir plus sur le soulagement des piqûres de puces de lit, lisez notre article.

Selon la nature des lésions sur la peau ou en cas d'allergie, n'hésitez pas à consulter un médecin. Il pourra prescrire des médicaments pour calmer les démangeaisons afin d'éviter les infections. 

En cas de doute, prenez une photo montrant les punaises ou les petites tâches noires présentes sur les pieds de lit ou le matelas. Cela aidera le médecin à poser un diagnostic. 

Avant d'agir avec des traitements anti-punaise de lit, nous vous recommandons de protéger les personnes vulnérables. Par exemple avec un traitement du lit et une protection avec une housse anti punaise et des dispositifs de type piège punaise de lit pitfall. 

La punaise de lit : est-ce contagieux ?

punaise de lit contagieuxPas de contagion à signaler, mais attention au risque de transmission des punaises !

En soi, et contrairement à la gale qui est un acarien circulant sous votre peau, la punaise de lit vous pique et ne reste pas sur votre corps. Vous ne pouvez pas donc pas transmettre de punaises de lit par un contact corporel. 

En revanche, la punaise de lit connaît un succès auprès des êtres humains depuis la nuit des temps pour sa capacité à voyager et à s’étendre parmi eux. Il est donc facile d’attraper les punaises de lit de quelqu’un via ses vêtements et affaires (manteaux, sacs, fauteuils…), dans un hôtel... et de voir ses affaires et son logement infestés. C’est dans ce sens seulement, on peut dire qu’elle est “contagieuse”.  

Au final, quels sont les dangers des piqûres de punaises de lit pour l'homme ?

punaise dangereuse pour l'hommePour éviter toute inquiétude, faites appel à un spécialiste anti-punaise.

Les punaises de lits ne sont donc pas considérées comme un danger pour la santé, et elles ne transmettent pas de maladies. En revanche, le risque d'infection est réel si les boutons ne sont pas soignés. Et chez certaines personnes les réactions allergiques doit être traitées avec l'aide d'un spécialiste.

La piqûre de puce de lit chez l’homme s’accompagne souvent de culpabilité, de honte, mais aussi de dommages peuvent être aussi psychologiques: certaines personnes peuvent avoir l’impression d’être continuement infestées par ces parasites. C’est le syndrome d’Ekbom, ou délire d’infestation cutanée parasitaire.

Ce syndrome affecte plus facilement les personnes âgées et les femmes que les hommes (M.-L Bourgeois, 2011, Les délires d’infestation cutanée parasitaire. Syndrome d’Ekbom).  

Avant de commencer à préparer le traitement pour vous débarrasser des puces de lit, nous vous recommandons de lire aussi cet article sur la gestion mentale des punaises. C’est un sujet assez “tabou”, qui mérite qu’on s’y attache.

Vous voulez en savoir plus ?

Article précédent Piqûres de punaises de lit : symptômes, réactions et allergies
Article suivant Les boutons et piqûres de punaise de lit (Photos et images)

Vous avez une question ? Votre réponse en 24h !

* Champs requis