Passer cette étape
Comment se débarrasser des punaises de lit ? (13 étapes)

Comment se débarrasser des punaises de lit ? (13 étapes)

Vous avez lu les premiers conseils pour éliminer les punaises de lit. Voici maintenant la méthode listant le matériel nécessaire, la préparation à faire et le traitement proprement dit. L’hypothèse de la méthode suivante repose sur une chambre dans des conditions normales (pas d’infestation grave des voisins).

Check-list du matériel pour le traitement des punaises de lit

Un nettoyant vapeur professionnel

S’il ne devait en rester qu’un, ce serait celui-là. Ecologique, très polyvalent et efficace contre les punaises de lit, il est recommandé de l’accompagner de gants, d’un petit entonnoir, d’un bécher gradué. Le flacon de liquide HPmed avec sa tige n’est pas indispensable. 

traitement-punaises-de-lit-cimex-eradicator

Le lave-linge ou lavomatique

quand il est assuré que sa température de lavage est bien au-dessus de 60° pendant une heure, il vous fera gagner un temps précieux pour traiter les textiles du lit qui le supportent (couette, housse de matelas, draps, taie d’oreiller…). 

Smartphone ou lampe torche

Ce matériel est optionnel, avec ou sans loupe, pour éclairer les zones sombres et identifier les traces de punaises de lit.

traitement-punaises-de-lit-loupe

Sacs zips de voyage ou poubelles solides

Prenez-les de différentes tailles avec étiquettes et marqueurs pour noter la date de traitement, et si les objets sont en quarantaine ou traités. Prévoyez un grand sac pour la couette si votre lave-linge ne peut pas traiter tout le textile en une seule fois.  

traitement-punaises-de-lit-sac-zip

Les sacs zips de voyage, avec valve bien verrouillée et hermétiques, peuvent jouer un rôle utile dans la mise en quarantaine. 

Le mastic et enduit de rebouchage

Ils peuvent être aussi utilisés pour “verrouiller” interstices de l’épaisseur d’une carte bancaire et situées dans les zones suspectes (murs, plinthes, emplacements des joints…). Un petit sac zip plastique pour pouvoir traiter des petites pièces électroniques ou électriques tout en les protégeant de la vapeur.

La housse anti-punaise

Dans le cas où vous voudriez garder votre matelas et où celui-ci serait troué, ou si vous avez des doutes sur des interstices permettant le passage des punaises, vous pouvez opter pour une housse anti-punaise de qualité.

Si vous décidez de le jeter, renseignez-vous avant auprès de votre mairie pour protéger le matelas et empêcher de nouvelles infestations.

traitement-housse-anti-punaises-de-lit

Le congélateur anti punaise de lit 

Le congélateur peut être un allié dans votre traitement contre les punaises de lit.  En cas de défaillance ou de non pertinence du lave-linge ou de complément, le congélateur pourra opérer, selon sa disposition et sa taille sur certains objets mécaniques (petits aspirateur, petit matériel électrique comme un chargeur).

Une sonde thermique premier prix placée en continue dans le congélateur vous assure d’une température supérieure ou égale à -18°/-20°. Vous serez ainsi certains des températures réellement assurées par le congélateur.

traitement-punaises-de-lit-congélateursonde-température-punaises-de-lit

Un congélateur 100L qui peut accueillir un bagage passant en soute et une sonde thermique peuvent être d'un grand secours pour le court terme et le long terme...

Les insecticides anti punaise de lit: fumigène et laque. Equipement de protection et pinceau.

Nous ne recommandons pas nécessairement l’usage d’insecticide anti punaise de lit, car il est possible de traiter certaines infestations sans celui-ci. Ils sont néfastes pour la santé et l’environnement.

Le fumigène anti punaise de lit peut faire gagner un temps précieux dans le cas d’un traitement de volume dans une ou plusieurs  pièces. La laque pourra servir en cas de doute très important sur certains objets électroniques sans contact alimentaire et meubles supportant les insecticides très difficilement accessibles avec le nettoyant vapeur.

En cas d’usage des insecticides, une combinaison de protection, masque FFP3 et gants en nitrile sont obligatoires. 

Dans certains cas, vous n’arriverez pas à tout traiter en une fois. Le fait de mettre sous quarantaine certains objets peut donc être très utile, d’abord pour un traitement différé en plusieurs fois qui vous fera gagner du temps, ensuite pour isoler les objets et zones d’infestation, si vous constatez que vous continuez d’être piqués. Vous pourrez ainsi nettoyer le textile en plusieurs fois. Une fois traités, des objets protégés sous sacs ne peuvent plus être contaminés à nouveau.

Préparation de l’espace pour se débarrasser des punaises de lit

Vous devez pouvoir accéder à tous les recoins des meubles situés en zones suspectes. Inspectez bien la structure des meubles pour imaginer tous les endroits où celles-ci peuvent se trouver, notamment les articulations comme les charnières ou les espaces avec du jeu entre les pièces d’un même meuble. Enlevez les éventuels tiroirs. Essayez de faire passer une carte bancaire dans certains recoins pour évaluer si des punaises adultes peuvent y circuler. 

Pour le lit, retirez le matelas et si besoin, placez le sommier en “ cathédrale ” pour avoir une meilleure vue et une meilleure capacité d’action. Re-disposez aussi les meubles à traiter de manière à pouvoir les attaquer par différents recoins.

Vous pouvez envisager de démanteler des meubles où l’accès serait trop compliqué. Si cela n’est pas possible, il vous reste l’usage d’insecticides, notamment la laque. S’il s’agit d’un sommier, privilégiez certains sprays anti-punaises moins nocifs pour la santé. 

Triez tous objets de petits volume par nature et selon les lieux de votre espace en “lots”,  que vous prévoyez de traiter de la même manière (au nettoyant vapeur sèche, placement en congélateur, et lave-linge pour les textiles…).

L’idéal serait de définir une zone d’accueil des lots, déplacés par bacs en plastiques ou bassines. Dans certains appartements, vous pouvez utiliser la douche ou une baignoire. Les punaises de lit n’aiment pas ce type de matériau, il est facile de les nettoyer et le cadre de la baignoire surélevé permet de réduire le risque de répandre des oeufs de puces autour lors du traitement.

Si vous envisagez une mise sous quarantaine, il sera ainsi plus facile de les placer ensuite dans des poubelles ou sacs zips de voyage.

💡 NOTRE CONSEIL

Si vous pensez avoir des punaises de lit, prenez contact avec un professionnel près de chez vous pour lui poser toutes vos questions. Nous avons constitué une sélection de désinsectiseurs fiables et honnêtes pour vous.

Le traitement des punaises de lit : ordre, choix de la quarantaine et précaution.  

L’ordre de traitement a toute son importance. Les punaises de lit ont comme faiblesse d’être au plus proches de leur cible et de re-nicher quand des espaces vacants se libèrent près de la personne qui les attire. Si vous tuez celles autour du lit, les survivantes devraient occuper l’espace laissé vacant.

Attaquez donc en priorité la zone du lit de la personne piquée et ses alentours, en plus des zones suspectées: le canapé qui a accueilli la valise et celle-ci, ainsi que toutes les zones en contact avec les textiles par exemple. Attaquez ensuite les zones contiguës du lit, puis celles plus éloignées.

La mise sous quarantaine est recommandée dans certains cas. Si vous n’avez pas le temps de tout traiter, mettez sous sac zips tous les objets et pièces dans des contenants hermétiques. Vous pourrez alors les placer progressivement au congélateur les uns après les autres.

Indiquez bien sur l’étiquette la date de traitement au congélateur pour calculer la durée minimale recommandée d’exposition au froid. Pour que le froid puisse toucher toutes les surfaces des objets, vous ne devez pas encombrer le congélateur et laisser ainsi l’air circuler au maximum.

Vérifiez régulièrement la température au congélateur avec la sonde. Mettez le reste des petits objets triés dans des sacs zips hermétiques ou sacs poubelles pour un futur traitement à la vapeur. 

Pendant le traitement des punaises de lit, vous allez devoir déplacer beaucoup de meubles et d’objets, placer de nombreux textiles dans le lave-linge ou dans une baignoire avec de l'eau à 60° pendant une heure... Utilisez des contenants pour effectuer les voyages si nécessaires (bassines ou bacs). Soyez extrêmements vigilants à ne pas répandre des oeufs dans d’autres endroits de votre logement.

Sortez les objets lentement des sacs, depuis la baignoire.  Vérifiez que les contenants sont bien hermétiques. Dans le cas de sacs zips de voyage, bien fermer la voie d’air unique et l’étanchéité des sacs poubelle. Assurez-vous que le traitement thermique a un véritable effet : jets de vapeur avec suffisamment de bars, en zone verte, congélateur suffisamment froid à -24°...

Dans le doute, cumulez certains traitements: nettoyage vapeur puis congélation par exemple. En fin de session, passez le nettoyant vapeur sur tous les supports (bacs, bassines…) ou fond de baignoire au cas où.

Traitements des punaises de lit, meuble par meuble et pièce par pièce

cachette-punaises-de-lit

Traitement du lit : pieds, sommier, cadre, matelas et literie

Literie du lit et tête de lit

Pour les textiles et le matelas, passez le nettoyant à vapeur sèche sur sur les “coins” : ourlets, coutures, fermetures éclairs, reliefs… Transportez prudemment les draps, housse, taies et couette dans le lave-linge et lancez une machine à plus de 60° pendant au moins une heure.

Vérifiez avec un thermomètre que l'eau est bien à 60° si vous traitez du linge dans la baignoire. En cas de doute sur l’efficacité du lave-linge, n’hésitez pas à passer au nettoyant à vapeur sèche les différents textiles. Cela prend du temps mais vous serez plus serein.

Si le matelas est troué, traitez le comme les textiles et essayez de passer le pistolet équipé du concentrateur de flux proche des fentes et trous pour pénétrer au plus profond, puis équipez le de la housse anti punaise de lit.

Sommier, cadre de lit et pieds

Passez le pistolet du nettoyant vapeur pour une première vaporisation large sans concentrateur de flux, pour toucher le plus de surfaces possible dans un premier temps, puis avec le concentrateur de flux droit ou coudé pour un jet de vapeur pénétrant le plus loin possible dans toutes les interstices du meuble.

Traitez avec soin les fixations et passez à une vitesse plus lente que les 10 cm par seconde habituelles. 

Pour les sommiers métalliques ou à ressorts, n’hésitez pas à vous servir de la vapeur sèche brûlante pour diffuser de la chaleur dans ces parties métalliques, assez lentement afin de brûler d’éventuels oeufs. Faites plusieurs passages notamment sur les fixations.

Traitez toutes les jonctions, fixations et surfaces avec le pistolet par zone puis avec le concentrateur de flux. Soyez extrêmement vigilants à la tête de lit qui est un repère prisé par les punaises de lit. 

Zones périphériques autour du lit

Petits meubles

Table de chevet, bloc cubique, rangement intérieur, chaises...Traitez toutes les parties visibles et invisibles, en particulier les mécanismes coulissants, ou zones à coulisses de tiroirs, le dessous du meuble, les parties éventuellement décollées et toute éventuelle cavité ou pièces (tissu décollé d'un siège...). Méfiez-vous des meubles type Ikea avec des parties internes et laissant des espaces importants pour les punaises.

Tableaux, cadres et éléments accrochés au mur

Intéressez-vous au dos, aux fissures, aux micros espaces. Protégez les parties fragiles (photos) et placez-les au congélateur. Inspectez la portion du mur derrière le cadre et traitez-la également en particulier si vous constatez des fissures. 

Applique murale, lampe hallogène, prise électrique

Débranchez-les, dévissez le culot et traitez les différentes parties qui les composent. Couvrez une partie de celles-ci dans le sac plastique zip pour limiter la vaporisation d’humidité. Attendez un séchage complet avant remise en marche. Vous pouvez reprendre ce principe pour les prises électriques. Attention, vous devez absolument couper l’alimentation électrique avant et être équipé du petit outillage pour retirer les prises murales ou interrupteur. 

Dans tous les cas, cette manipulation est dangereuse et vous devez être extrêmement vigilant à de nombreux points (humidité, coupure de courant…) avant de vous y attaquer. 

Sauf en cas de grand doute ou de trace évidente, vous pouvez renoncer à traiter ces parties électriques. Un bon complément à l’action à vapeur sèche est d’enduire un pinceau de laque insecticide et de l’appliquer à l’intérieur de la prise sur le pourtour de la douille, en évitant toute partie métallique et en contact avec l’électricité.  

Plinthes, parquets, murs, bâtis de porte et de fenêtre, rideaux et joints

Si vous le pouvez retirez la plinthe et traitez la entièrement, ainsi que la partie découverte. Sinon, essayez d’atteindre l’interstice entre la plinthe et le mur. Passez au concentrateur sur les micro-espaces du parquet, tous les joints et les espaces entre les plinthes et le sol. Repassez plusieurs fois lentement. Idem pour les fenêtres et leur encadrement et tous les espaces. Attaquez les rideaux, et surtout les ourlets, les coutures, puis passez les en machine.

Fauteuils, canapés

Les canapés et fauteuils sont à traiter de manière intégrale, en suivant la même logique que le sommier et les meubles. 

Autres objets: feuilles, livres, petits objets... et électroniques.

Feuilles et livres

Ils peuvent se ternir au contact du nettoyant vapeur ou s’abîmer. Arbitrez si vous prenez le risque d’un traitement vapeur ou seulement du congélateur.

Ordinateur portable

En cas de trace ou doute suspect seulement, si votre matériel permet d’être ouvert facilement, vous pouvez appliquer au pinceau de la laque anti-punaise à l’intérieur de l’ordinateur portable, sur les ouvertures. En veillant toutefois à n’en mettre que sur des parties plastiques proches de passages et éloignées du processeur ou de composants électroniques et des zones de chauffe. Si les composants des ordinateurs portables peuvent supporter des températures très froides, ce n’est pas le cas de l’écran qui peut éclater. Il n’est pas recommandé de les placer au congélateur. 

Valises, chaussures, vêtements...

Selon leur résistance à la vapeur sèche et au lave-linge, vous pouvez combiner ces traitements avec, ensuite un passage de plusieurs jours au congélateur. 

Que faire si vous continuer d'être piquer ?

Vous venez de traiter votre logement et vous pensez être débarrassé des punaises de lit. Pourtant, après l’opération, vous êtes piqué durement, le soir même... Soyez rassuré si vous ne venez pas à bout de suite des punaises de lit: elles font partie des insectes les plus coriaces à éliminer.

Dans tous les cas, il est recommandé d’attendre une dizaine ou quinzaine de jours sans rien faire afin que les punaises survivantes se repositionnent sur les nids les plus proches de la personne piquée et que vous avez traités.

Vous pourrez ainsi repasser avec le nettoyant vapeur et appliquer la même méthode, en veillant toutefois à vérifier si vous n’aviez pas oublié des zones lors de la première intervention.

Vous voulez en savoir plus ?

Article précédent Invasion de punaises de lit : que faire immédiatement ?
Article suivant Le traitement chimique des punaises de lit et insecticides sont-ils recommandés ?

Vous avez une question ? Votre réponse en 24h !

* Champs requis