Passer cette étape
Terre de diatomée danger

Terre de diatomée : un danger pour les poumons de l'homme ?

La terre de diatomée est présentée par de nombreux sites commerciaux comme un produit inoffensif et naturel contre les punaises de lit. Par son aspect poudreux, elle rassure au premier abord.

Cette poudre est-elle si anodine que cela pour les poumons ? Vu les quantités que vous vous apprêtez à saupoudrer dans votre logement, vous souhaitez toutefois vous assurer qu’il n’y a ni risque, ni danger pour l’homme... Et vous avez bien fait de vous renseigner...

Terre de diatomée calcinée et non calcinée : une toxicité différente

Terre de diatomée calcinée

Cette terre de diatomée est d’usage industriel et non disponible pour les particuliers. Elle a été calcinée à plus de 800 degrés et a été traitée avec des substances chimiques. Elle contient un haut niveau de silice cristalline (près de 60 %), dangereuse pour l’homme.

Son caractère toxique est avéré par des études scientifiques, et elle est susceptible d’entraîner la silicose. Cette dernière est une maladie pulmonaire souvent contractée par les ouvriers dans les mines, le bâtiment, les carrières...

Terre de diatomée alimentaire non calcinée : sans danger pour l’homme ?

terre de diatomée danger pour l’homme

Par voie respiratoire : une toxicité présente ?

C’est celle que vous pouvez acheter dans le commerce, elle est dite “alimentaire”. Elle n’a pas été exposée à de fortes température et n’est donc pas autant cristallisée. En effet, elle contient toutefois aussi de la silice cristalline, nocive pour la santé.

Pour être considérée comme de la terre de diatomée alimentaire, elle ne doit pas contenir plus de 2 % de silice cristalline. C’est une norme qui a été convenue à l’Organisation mondiale de la santé.

Les terres de diatomée les plus inoffensives et les plus “pures” pourront donc contenir des doses de silice cristalline moindre.

Si le caractère toxique de la terre de diatomée calcinée est reconnu et a entraîné l’interdiction de sa vente aux non-professionnels, les études scientifiques avancent l’hypothèse que les risques de silicose, ou de fibrose pulmonaire sont très corrélées à la concentration de silice cristalline toxique.

Par voie orale : une utilisation très répandue...dans notre alimentation

La terre de diatomée est très faiblement toxique par voie orale: c’est même un additif alimentaire, le dioxyde de silicium E551 ! Utilisé depuis plus de 50 ans comme anti-agglomérant (qui maintient une fluidité), il est présent dans beaucoup de soupes, assaisonnements, café instantané…

Cela ne signifie pas qu’il n’a pas d’impact sur la santé : de nouvelles études d’une équipe de chercheurs suisses ont conclu qu’il fallait réexaminer, au nom du principe de précaution, des valeurs limites du dioxyde de silicium dans l’alimentation (Hanspeter Nägeli, 2017)

Terre de diatomée: danger pour nos poumons, ce que dit la science

terre de diatomée pour l’homme

Des conclusions d’études contradictoires ?

La commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail du Canada (CNESST) apporte la meilleure réponse sur la question de la toxicité de la terre de diatomée : les études sont contradictoires !

Plusieurs études épidémiologiques ou études animales sont arrivées à des conclusions contradictoires en ce qui concerne la possibilité d'induire une pneumoconiose ou une silicose (fibrose pulmonaire progressive et irréversible) suite à l'inhalation de terre de diatomée non calcinée.

Toxicité de la terre de diatomée, des conclusions qui incitent à la prudence

La raison de cette incohérence est, selon la CNESST, “est le manque d'information sur la concentration de silice cristalline (toxique présente dans la terre de diatomée (non calcinée). La prévalence et la gravité de cette pneumoconiose semblent en relation avec le contenu en silice cristalline et la durée de l'exposition.”

En toute logique, une exposition prolongée à de la terre de diatomée contenant de la silice cristalline peut avoir des effets sur la santé de l’homme. Mais lesquels ?

Quels dangers pour l’homme sont en jeu ?

Terre de diatomée poumons

La terre de diatomée n’est donc pas sans danger pour l’homme. La CNESST note une possibilité pour la terre de diatomée d’induire une pneumoconiose ou silicose.

“La pneumoconiose est un ensemble de maladies pulmonaires caractérisées par des altérations causées par l'inhalation et la fixation dans le poumon de particules solides. Certaines de ces maladies provoquent une fibrose du poumon, et d'autres non.“ - Wikipédia

Si les chercheurs appellent à de nouvelles études scientifiques et constatent un manque de données, ils n’excluent pas les hypothèses de toxicité.

Comme les données sont limitées, un risque de bronchopneumopathie chronique obstructive, d’emphysème pulmonaire ou de bronchite chroniques ne sont pas à exclure. - Merget, R. et al. 2002.

D’autres suggèrent que des risques de cancers sont très faibles, compte tenu des études existantes mais évoque tout de même des effets réversibles cytotoxiques (toxicité pour les cellules) et générant des lésions d’organes (fibrogéniques), (McLaughlin, J.K., Chow, W-H et Levy, L.S., 1997).

Terre de diatomée alimentaire: un principe de prudence et de précaution nécessaires ?

Risque d’une exposition prolongée

Vous comprenez maintenant pourquoi nous sommes très prudents sur les dangers pour nos poumons de la terre de diatomée. Cela nous semble d’autant plus pertinent dans le cas de la lutte contre les punaises de lit.

La lutte contre les punaises de lit et l’effet de la terre de diatomée peut nécessiter beaucoup de temps avant de se réaliser, en raison d’une application difficile, et aussi d’un effet progressif de celle-ci sur les nids.

Cela veut dire que dans votre traitement, vous risquez une exposition prolongée à la terre de diatomée, et donc mettez à risque votre santé.

Les sites commerciaux qui se veulent rassurants sur la terre de diatomée explique qu’elle est sans danger pour l’homme dans le cadre d’une utilisation...en extérieur. Ce n’est pas du tout votre cas : la terre de diatomée sera en général au plus proche...de là où vous dormez !

La terre de diatomée n’est pas seulement proche de vous pendant une période de temps importante, elle doit être renouvelée très régulièrement, normalement toutes les semaines. Cela permet de lui éviter d’être mêlée à de la poussière et de perdre son efficacité. C’est donc une occasion supplémentaire d’inhaler beaucoup plus de terre de diatomée dans vos poumons à l’occasion de son application.

Vous avez dit terre de diatomée de “qualité” ?

Un des grands problèmes de la terre de diatomée est qu’il n’est pas si évident de savoir si celle-ci contient vraiment moins de 2% de silice cristalline, et s’il y en a beaucoup plus… Vous n’avez pas toujours la certitude que celle-ci soit vraiment naturelle, qu’elle ne contient pas beaucoup d’impuretés…

Soyez donc extrêmement prudent sur la terre de diatomée produite en Chine, et de basse qualité. Orientez-vous vers la terre de diatomée avec le moins de silice cristalline (si possible inférieure au seuil maximal de l’OMC des 2%) et la plus respectueuse des normes.

Punaises de lit : les précautions d’usage de la terre de diatomée

Eviter l’exposition auprès des personnes à risque

Evitez d’utiliser de la terre de diatomée avec des publics sensibles dans votre logement : une personne asmathique, un enfant en bas âge, par exemple.

Les mesures de protection

Pour la preuve du besoin de se protéger, les fiches de sécurité qui accompagnent les produits de terre de diatomée alimentaire précisent bien l’importance du port d’un masque (FFP2 ou FFP3) et de lunettes pour protéger ses muqueuses. Et oui, l’application de cette poudre nécessite d’éviter son inhalation et son contact.

Privilégier la terre de diatomée sous une autre forme que poudreuse ?

Il est possible de se procurer de la terre de diatomée sous forme liquide, appliquée au pinceau, et qui une fois séchée, prendra tout son effet. L’avantage est de vous permettre d’éviter l’inhalation de cette poudre, et aussi de pouvoir appliquer celle-ci plus facilement sur des murs...

Aller sur un usage parcimonieux contre les punaises de lit ?

terre de diatomée punaise de lit

Plutôt que de transformer votre logement en carrière à diatomée, et d’endommager vos poumons, pourquoi ne pas l’appliquer dans les endroits stratégiques, sur des zones plus petites et non pas sur toutes les surfaces.

En l’appliquant sur les pieds de lit, dans des fissures, à certains endroits de passage, vous limiterez ainsi à la fois un entretien laborieux toutes les semaines, et une exposition de surface qui multiplie les chances d’inhaler cette poudre.

Pas rassuré ? Au moins vous serez maintenant prudent ! La terre de diatomée reste un allié très utile contre les punaises de lit. Nous vous invitons donc à lire son effet sur les punaises, à voir comment l'utiliser avec succès et à aussi vous renseigner sur celles qu'il faut acheter, et celles à éviter!

Vous voulez en savoir plus ?

Article précédent Tuer les punaises de lit pour toujours (les traitements efficaces)
Article suivant Terre de diatomée : comment l'utiliser efficacement ?

Vous avez une question ? Votre réponse en 24h !

* Champs requis